Menu Toggle

Toronto (On), le jeudi 14 octobre 2021Vividata, la plus importante firme de recherche sur les médias et les consommateurs au Canada, a publié aujourd’hui ses derniers résultats de sondage. Sur le terrain de juillet 2020 à juin 2021, l’étude Vividata à l’égard des consommateurs canadiens (ÉCC) est l’étude de recherche multimédia, produits, attitudes et de marques la plus complète au Canada.

L’étude de l’automne 2021 offre une nouvelle couverture sur plusieurs tendances de consommation en évolution telles que : le marché des véhicules électriques, la confiance à l’égard des nouvelles et les opinions des consommateurs sur des sujets tels que le marketing d’influence et l’alimentation ethnique.

« Les améliorations continues apportées par Vividata à l’ÉCC nous aident à rester au fait de l’évolution des tendances de consommation, comme les habitudes d’achat en magasin par rapport aux habitudes d’achat en ligne des Canadiens dans le contexte de la COVID, des visites au restaurant et de la consommation d’alcool », a déclaré Brooke Leland, associée directrice chez Jungle Media. « Le niveau de données sur les consommateurs disponibles dans l’ÉCC est inégalé. En plus de leurs rapports approfondis sur les habitudes médiatiques des Canadiens, nous sommes en mesure de créer des plans de marketing complets et percutants pour nos clients.

 

Voici quelques faits saillants de l’étude Automne 2021 de Vividata à l’égard des consommateurs canadiens :

 

FAITS SAILLANTS SUR LES CONSOMMATEURS

 

Voyage:

Avec l’assouplissement des restrictions sur les voyages, 1 adulte canadien sur 4 (ou 8,2 millions) a l’intention de passer des vacances à l’extérieur du Canada au cours des 12 prochains mois, les États-Unis (préférés par 60 % des voyageurs étrangers), l’Europe (29 %) et les Caraïbes (24 %) étant les trois principales destinations prévues.
Comparativement à ceux qui sont nés au Canada, les nouveaux arrivants au Canada (vivant au Canada depuis moins de 5 ans) sont plus susceptibles de passer des vacances aux États-Unis, près de 2 sur 5 ayant l’intention de le faire au cours des 12 prochains mois.
Les couples (avec ou sans enfants) et les adultes âgés de 35 à 64 ans sont les plus susceptibles de voyager à l’extérieur du Canada au cours des 12 prochains mois, et ils sont plus susceptibles de passer des vacances dans les Caraïbes que la moyenne des voyageurs étrangers.
En moyenne, les adultes canadiens ont l’intention de dépenser environ 3 000 $ pour leur prochain voyage à l’étranger, et les dépenses prévues augmentent avec l’âge, atteignant près de 3 400 $ pour les personnes âgées de 65 ans et plus.
21 % de tous les adultes sont d’accord avec l’énoncé : « J’adore partager mes expériences de vacances sur les médias sociaux »; cet accord grimpe à 34 % chez les 18-34 ans et à 36 % chez les nouveaux arrivants.

 

Véhicules électriques:

Bien que 12,4 millions d’adultes canadiens soient d’accord avec l’énoncé « J’aimerais posséder un véhicule électrique », un peu moins de 1,9 million de Canadiens prévoient acheter ou louer un véhicule électrique (VÉ) au cours des 2 prochaines années, les hommes âgés de 25 à 34 ans étant plus de deux fois plus susceptibles de le faire que l’adulte moyen. Les adultes noirs (à 1,9 fois), chinois (à 1,6 fois) et sud-asiatiques (à 1,9 fois) sont également plus susceptibles que l’adulte moyen d’acquérir un VÉ dans les 2 prochaines années.
Les résidents de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et de l’Ontario sont les plus susceptibles d’acquérir un véhicule électrique au cours des 2 prochaines années et représentent 72 % des intentions d’achats.
Parmi ceux qui ont l’intention d’acquérir un véhicule électrique au cours des 2 prochaines années, leurs principaux facteurs décisifs sont le « coût » (pour 33%), les véhicules électriques étant « meilleurs pour l’environnement » (15%) et les « économies de carburant » (14%). Les hommes âgés de 25 à 34 ans sont les plus enclins à identifier le « look ou le style » et le « prestige ou le statut » qui vient avec le fait de posséder un véhicule électrique comme leurs principaux facteurs décisifs.
Pour ceux qui ne sont pas sur le marché pour un véhicule électrique dans les 2 prochaines années, le « coût » à nouveau (à 46%), « l’autonomie de la batterie » (10%) et « le manque d’infrastructure de recharge pour véhicules électriques » (9%) sont les principaux facteurs prohibitifs.

 

FAITS SAILLANTS SUR LES MÉDIAS

 

Confiance à l’égard des nouvelles:

7 adultes canadiens sur 10 consultent des nouvelles au moins une fois par jour, les 50 ans et plus étant les plus susceptibles de le faire à 82 %, et ceux âgés de 18 à 24 ans étant les moins enclins à le faire à 50 %.
Alors que 4 adultes canadiens sur 5 ont le même niveau de confiance ou plus dans les journaux face à la croissance des « fausses nouvelles » et de la « désinformation », près de 2 sur 3 ont moins confiance dans les médias sociaux en tant que source d’information.
42 % des Canadiens sont d’accord avec l’énoncé : « Je crains que les fausses nouvelles ne m’empêchent de voir ce qui se passe réellement »; et 70 % sont d’accord : « La santé de notre démocratie dépend des journalistes qui rapportent les faits avec précision ».
Après les professionnels de la santé, les marques d’information de nouvelles (plateformes imprimées ou numériques) demeurent la source d’information la plus fiable sur la COVID; et continuent d’atteindre un taux de confiance plus élevé que le gouvernement, la télévision, la radio et les autres médias.

 

Publications:

Près de 8 adultes canadiens sur 10 ont lu ou consulté des marques de magazines ou de journaux au cours d’une semaine moyenne au moyen de plateformes imprimées ou numériques.
Un peu moins de 21 millions d’adultes (67 %) lisent/consultent le contenu d’une marque de quotidien au cours d’une semaine moyenne (imprimé/numérique), et 58 % d’entre eux accèdent au contenu numérique à partir d’un appareil mobile (téléphone intelligent ou tablette).
Les adultes québécois, à 29 %, sont les plus susceptibles d’accéder au contenu des marques de journaux sur une tablette, comparativement à 19 % pour l’ensemble du Canada.
Au cours des cinq dernières années, ceux qui accèdent au contenu des journaux sur un téléphone intelligent ont presque doublé; de 19% à l’automne 2016 à 36 % à l’automne 2021.
21 millions d’adultes (69 %) ont lu/consulté le contenu d’une marque de magazines au cours d’un mois moyen, les magazines de nourriture, de voyage, de santé/remise en forme, de nature et de divertissement/célébrités restant les plus populaires.
Au cours des cinq dernières années, l’auditoire mobile de contenu numérique de magazines a également augmenté; 21 % des adultes avaient accédé au contenu numérique d’un magazine sur un appareil mobile à l’automne 2016 pour atteindre 31 % à l’automne 2021.
2 adultes sur 5 ont lu / consulté le contenu des journaux communautaires au cours d’une semaine moyenne via des plateformes imprimées ou numériques, avec des taux de lectorat plus élevés dans les communautés de moins de 100 000 habitants.

 

Visionnement de la télévision:

Au cours d’une semaine moyenne, 93 % des adultes canadiens regardent la télévision/vidéo sur n’importe quel écran ou appareil, passant environ 20 heures par semaine sur n’importe quel écran, et où 11 heures sont consacrées à la diffusion en continu.
La proportion d’heures de diffusion en continu par rapport au nombre total d’heures de visionnement de la télévision ou de la vidéo au cours d’une semaine varie selon l’âge. Chez les adultes de 18 à 34 ans, le visionnement en continu représente 70% de leur moyenne de 17 heures de visionnement télé/vidéo par semaine; pour les adultes de plus de 50 ans, le visionnement en continu représente 43% de leurs 23 heures moyennes de visionnement télé/vidéo en une semaine.
62 % des adultes regardent la télévision selon l’horaire de diffusion (en baisse par rapport à 66 % à l’automne 2020), 60 % regardent par l’entremise d’un service d’abonnement (contre 53 % à l’automne 2020) et 33 % le font en rattrapage sur demande (contre 36 % à l’automne 2020).
Comparativement à il y a deux ans, au cours d’une semaine moyenne, plus de Canadiens regardent en rafale sur n’importe quel écran ou appareil (20 % à l’automne 2019 | 30 % à l’automne 2021).
En ce qui concerne les activités que les Canadiens effectuent simultanément en regardant la télévision, 47 % des adultes naviguent sur Internet sur un appareil mobile, 39 % téléphonent ou envoient des messages texte à leur famille ou à leurs amis, et 36 % naviguent sur les médias sociaux. Les jeunes Canadiens (les moins de 35 ans) sont les plus susceptibles d’effectuer toute autre activité tout en regardant simultanément la télévision.

 

Écoute en continu audio/balados:

7,7 millions d’adultes canadiens (1 sur 4) ont augmenté leur utilisation des services de diffusion audio en continu pendant la COVID.
YouTube (à 22%) est la principale source de diffusion audio chez tous les adultes, suivi de Spotify (à 20%). Cependant, Spotify est la première source d'écoute audio en continu chez les adultes de moins de 35 ans avec une portée de 30%, YouTube non loin derrière avec 26%.
Près de 7,3 millions d’adultes (ou 24 %) ont écouté un balado au cours de la dernière semaine, contre 6,7 millions à l’automne 2020. Les adultes de moins de 35 ans (à 34 %), les nouveaux arrivants au Canada (à 31 %), les adultes PANDC (28 %) et ceux dont le revenu du ménage est supérieur à 150 000 $ (29 %) déclarent des taux d’écoute plus élevés.
Parmi ceux qui ont écouté un podcast la semaine dernière, les nouvelles et la politique (à 35%), la société et la culture (31%) les comédies (29%) sont les 3 principaux genres de podcasts écoutés.
6,1 millions d’adultes ont maintenant un abonnement payant à un service de diffusion audio en continu, contre 4,8 millions à l’automne 2020.

 

Affichage:

Les adultes canadiens ont parcouru environ 92 km en ville au cours d’une semaine moyenne, ceux ayant un revenu familial de plus de 150 000 $ ont parcouru près de 24 km de plus par semaine (à 116 km).
20 millions d’adultes ont remarqué de la publicité extérieure au cours de la semaine dernière dans n’importe quel format, et 13 millions ont remarqué des publicités extérieures en format numérique.
38 % des adultes s’accordent à dire que l’affichage numérique est « un bon moyen d’en apprendre davantage sur les nouveaux produits et services », et ce taux d’accord passe à 47 % chez les 18 à 24 ans.
1 nouvel arrivant sur 5 au Canada a recherché en ligne un produit, une marque ou un service après avoir vu une publicité extérieure et est 44 % plus susceptible de l’avoir fait que le Canadien en général. Près d’un nouvel arrivant sur 10 a acheté un produit, une marque et/ou un service après avoir vu une publicité extérieure et est 73% plus susceptible de l’avoir fait.

 

Prêt à découvrir la nouvelle base de données par vous-même ?

Pour en savoir plus ou pour planifier une démo, contactez : Isabelle Michaud (isabelle@vividata.ca).

Close

Prêt à creuser dans les données?

Nos rapports vous aideront à approfondir l'analyse des consommateurs de votre marque et à brosser un tableau vivant du consommateur canadien. Contactez-nous aujourd'hui pour en savoir plus sur l'adhésion et l'achat de nos études.

vividata-logo

Inscrivez-vous pour obtenir les plus récentes informations et promotions de Vividata

* Requis